Haiti_1116_BCMalnutrition-LouisFamily_CAvila_023.JPG
Rechercher

L’Hôpital Universitaire de Mirebalais (HUM) célèbre la Journée Internationale des Infirmières


Le département des soins infirmiers de l’Hôpital Universitaire de Mirebalais (HUM) a organisé 3 jours d’activités à HUM du 10 au 12 mai 2022, pour marquer la Journée Internationale des Infirmières célébrée chaque année le 12 mai, date de naissance de Florence Nightingale considérée comme la première des infirmières.


« La profession infirmière : Une voix faite pour diriger – Investir dans les soins infirmiers et respecter les droits pour garantir la santé mondiale » est le thème retenu pour la célébration de cette année. Selon l’infirmière en chef adjointe de HUM, Thamar Julmiste, les activités mettent en valeur le rôle des infirmières dans les soins de santé en Haïti.


La journée du 10 mai était consacrée à une foire gastro-artisanale sur le site de HUM et à une exposition sur les soins infirmiers. Cette journée a permis aux femmes infirmières d’exposer leurs créations, de faire de la promotion des produits locaux et de mieux comprendre l’évolution de leur profession.



La deuxième journée était consacrée à la réflexion, la formation et l’échange entre les infirmiers et infirmières de HUM. La Directrice nationale des soins infirmiers du Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP), Madame Irma Dumornay Bois, invitée à l'occasion, est intervenue sur le thème « Investir dans les soins infirmiers et respecter les droits pour garantir la santé mondiale ».

Elle a mis l’accent sur la nécessité de protéger, de soutenir et d’investir dans la profession d’infirmière pour renforcer le système de santé haïtien. L’économiste Etzer Emile, de son côté, a abordé la question de l’inflation et son impact sur Haïti et le système de santé haïtien.


Médecins, sages-femmes, auxiliaires, infirmières, infirmières de ligne, visiteurs et le personnel médical de HUM ont pris part à ces conférences enrichissantes.



Le 12 mai, Journée internationale des infirmières, fut la journée de la célébration. Messe d’action de grâce, chants, discours, danses, présentation de sketchs, sont quelques-unes des activités qui ont marqué l’occasion. Amis, patients, infirmières, visiteurs, ont été heureux de savourer ce moment et de découvrir les talents des infirmières de HUM dans leurs présentations et prestations.


La journée s’est clôturée par une remise de plaque d’honneur à 12 infirmières d’ HUM pour le travail impressionnant qu’elles accomplissent chaque jour dans leur métier. Chacune de ces infirmières a prodigué des soins à des personnes souffrant de maladies non transmissibles, infectieuses ou chroniques, ou atteintes de troubles de santé mentale, dans les hôpitaux, les communautés et les foyers dans des moments extrêmement difficiles où la vie de leurs patients ne tenaient qu’à un fil.


« Les infirmières sont le poto mitan dans l’exécution des soins de santé. Elles risquent leur vie pour sauver celle des autres. Elles ont été exposées au « peyi lòk » et sont victimes d’agressions de toutes sortes. Aujourd’hui encore, elles subissent des charges de travail extrêmes et continuent d'être sous-payées et sous-évaluées. Mais elles sont toujours là. Donner des soins de santé de qualité à tous, c’est leur sacerdoce ! », déclare l’infirmière en chef adjointe de HUM, Thamar Julmiste, pour clôturer la cérémonie.